Retourner au contenu. | Retourner à la navigation

STEF-TFE
 
Accueil > Espace financier > Actualités financières > Résultats du 1er semestre 2017
Actions sur le document

Résultats du 1er semestre 2017

 

Résultats du 1er semestre 2017

Publié : 06/09/2017

STEF poursuit sa dynamique de croissance, portée par une consommation alimentaire favorable en Europe.

________________________________________
• Solide croissance organique pour les activités Transport France ;
• Acquisition de la société Transports Badosa en Espagne ;
• Le Groupe passe la barre des 10 000 salariés-actionnaires en Europe.
________________________________________

Le Conseil d’administration, réuni le 6 septembre 2017 sous la présidence de Francis Lemor, a arrêté les comptes du
1er semestre 2017.

Commentant ces résultats, Jean-Pierre Sancier, Directeur général du Groupe, a déclaré « STEF a enregistré une croissance dynamique au 1er semestre, tirant parti d’une consommation alimentaire soutenue, notamment en France.
Le développement de nos activités groupage, conforté par les intégrations réussies aux Pays-Bas et l’acquisition de Transports Badosa en Espagne, ont été les moteurs de notre croissance ».


RESULTATS FINANCIERS

Le Groupe a enregistré, pour le 1er semestre 2017, des performances financières conformes aux attentes.

L’activité a été marquée par :

• Les bonnes performances du Transport France liées à la progression des volumes ;
• La dégradation du résultat de la Logistique France, impacté par le démarrage de deux sites importants et par le retard du plan de croissance des activités de restauration hors domicile ;
• La belle croissance de l’Italie et le rebond de la péninsule Ibérique tant en termes de chiffre d’affaires que de résultat.

Hors impact de la vente du navire Scandola au 1er semestre 2016, la marge opérationnelle reste stable à 3,5% du chiffre d’affaires hors négoce.
Le coût de financement du Groupe s’inscrit en forte baisse, passant de 2,44% à 1,88%.


PERSPECTIVES S2 2017

Au second semestre, STEF entend confirmer son développement  grâce à des fondamentaux solides dans tous les pays où le Groupe est présent. Néanmoins, il devra faire face aux tensions liées au redémarrage de l’économie, avec notamment la raréfaction des parcs roulants disponibles en Europe.

Au mois de juillet, La Méridionale s’est vue attribuer une délégation de service public transitoire dont le terme a été fixé au 31 mai 2019.


>> Communiqué de presse