Retourner au contenu. | Retourner à la navigation

STEF-TFE
 
Accueil > Espace financier > Actualités financières > Un chiffre d’affaires stable au 4ème trimestre et sur l’année 2016
Actions sur le document

Un chiffre d’affaires stable au 4ème trimestre et sur l’année 2016

 

Un chiffre d’affaires stable au 4ème trimestre et sur l’année 2016

Publié : 25/01/2017

Au 31 décembre 2016, le chiffre d’affaires cumulé du groupe s’élève à 2 824,5 M€ contre 2 826,2 M€ à fin 2015.

Le Groupe enregistre un chiffre d’affaires stable au 4ème trimestre 2016, même s’il est impacté par des arbitrages sélectifs opérés par le groupe sur son portefeuille de clients de la Restauration Hors Domicile qui diminuent d’autant ses ventes réalisées pour compte de tiers.

 
Hors ventes réalisées pour compte de tiers, le chiffre d’affaires progresse de 1,7%.


Transport France

Le trimestre marque le retour à la croissance du réseau de transport qui n’est plus impacté par la baisse des prix du carburant et enregistre une belle fin d’année sur l’activité des produits de la mer. Les tonnages de marchandises transportées restent stables par rapport au 4ème trimestre 2015, malgré la crise sanitaire de la filière foie gras qui continue de pénaliser la région Sud-Ouest.


Logistique France 

L’activité Logistique France est en repli de 0,9 % en raison de la baisse du taux de remplissage des entrepôts surgelés, inférieur de 2,5 points à celui du 4ème trimestre 2015. En revanche, l’activité RHD (Restauration Hors Domicile) reste bien orientée et affiche une progression de chiffre d’affaires de +1,8 % sur le trimestre.


Activités Internationales

Les Activités Internationales confortent leur statut de relais de croissance du groupe :

- L’Italie poursuit son plan de développement auprès des industriels de l’agro-alimentaire italiens et affiche une augmentation proche de +10 %.

- Au Portugal, une consommation alimentaire supérieure à 4 % en fin d’année 2016 et la signature d’un nouveau contrat avec un client européen spécialisé dans les produits laitiers, permettent une progression d’activités de +10,6 % sur le trimestre.


Maritime 

Le recul du chiffre d’affaires est dû à la baisse de l’activité de fret (- 8,3%), en raison notamment :

- d’un effet de base anormalement élevé (le 4ème trimestre 2015 avait bénéficié d’un report d’activité lié à un mouvement de grève du co-délégataire),
- de l’arrêt technique d’un navire de la flotte, le Girolata, au mois de novembre.

L’activité passagers se maintient à un niveau comparable à celui de l’année précédente.


Communiqué de presse >>