Aller au contenu principal

Chiffre d’affaires du 3e trimestre 2020

Finance

Entrepôt et camion STEF
• Repli du chiffre d’affaires de -6,7% au 3e trimestre et de -9,1% sur les neuf premiers mois de l’année.
• Résistance du business model, aidé par la bonne tenue de la consommation alimentaire pendant l’été.

STEF, leader européen des services de transport et de logistique pour les produits alimentaires sous température contrôlée, annonce un chiffre d’affaires de 829,8 M€ au 3e trimestre 2020 et de 2 320,8 M€ sur les neuf premiers mois de l’année.

Stanislas Lemor, Président-directeur général de STEF a déclaré :« En dépit d’une légère embellie observée durant l’été, l’évolution du chiffre d’affaires du Groupe au 3e trimestre illustre le contexte de crise sanitaire et économique qui perdure, ainsi que la manière hétérogène dont il frappe les différents acteurs du secteur agroalimentaire. Pour accompagner ses clients industriels, distributeurs et acteurs de la restauration hors domicile, le Groupe est plus que jamais mobilisé et reste confiant dans ses fondamentaux et son business model diversifié ».

Evolution du chiffre d’affaires (en M€)

3e trimestre

2019

2020

Variation
%

A périmètre
constant %

STEF France

520,4

505,9

(2,8%)

(3,3%)

STEF International

226,5

210,7

(6,9%)

(6,9%)

Maritime

29,2

15,1

(48,3%)

(48,3%)

Autres

110,9

98,1

(11,5%)

(11,5%)

TOTAL

886,9

829,8

(6,4%)

(6,7%)

 

3e trimestre

2019

2020

Variation
%

A périmètre
constant %

Activités du groupe

782,3

736,6

(5,8%)

(6,2%)

Ventes réalisées pour compte de tiers

104,6

93,2

(10,9%)

(10,9%)

TOTAL

886,9

829,8

(6,4%)

(6,7%)

 

L’acquisition de la société DYAD (au 30 septembre 2019) a contribué à hauteur de 2,5 M€ au chiffre d’affaires de  STEF France.

Informations par zones géographiques et activités

Si le Groupe a continué d’évoluer dans un monde alimentaire robuste et résilient, la consommation et les comportements alimentaires ont été contrastés selon les pays d’implantation. Au sein d’un même pays, les activités ont également pu connaître des évolutions très diverses.

STEF France

  • D’une façon générale, la consommation alimentaire a bénéficié d’une certaine embellie en juillet et en août, sans pour autant retrouver les niveaux d’avant la crise.
  • L’activité GMS s’est une nouvelle fois montrée dynamique grâce au développement du e-commerce, qui attire de plus en plus de consommateurs, ainsi qu’à la reprise des canaux de distribution traditionnelle.
  • Les activités de flux frais, de surgelé et de TSA* résistent, l’industrie agroalimentaire faisant partie des secteurs les moins impactés par la crise.
  • Les activités restauration hors domicile et produits de la mer restent très impactées et n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant crise.

STEF International

  • Dans les autres pays européens d’implantation du Groupe, la situation reste plus difficile en raison notamment d’une reprise économique plus lente et d’une saison touristique en demi-teinte.
  • En raison de la cession de l’activité produits de la mer et l’arrêt de dossiers commerciaux décidés en début d’année, le chiffre d’affaires en Italie s’est contracté. 
  • A l’inverse, la Suisse a enregistré une très bonne dynamique commerciale.

Maritime

  • Le chiffre d’affaires du 3e trimestre 2020 a été impacté par la variation du périmètre d’activité, qui est désormais réduit à la desserte de deux ports départementaux de Propriano et de Porto Vecchio depuis le 1er octobre 2019.
  • De plus, la saison estivale n’a pas permis de contrebalancer l’impact de la crise sanitaire : le comportement des vacanciers et l’évolution du transport de fret sont restés suspendus à l’évolution de la pandémie.

*Tempéré sec alimentaire

Ce site utilise des cookies à des fins de mesure d’audience et afin d’améliorer votre expérience.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici.